Le projet RASPO de Paraschool et Aldebaran Robotics retenu dans le cadre du volet numérique du plan de relance.

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Paraschool et Aldebaran Robotics ont été retenus pour bénéficier d’un financement dans le cadre du volet numérique du plan de relance pour leur projet RASPO

(Robot pour l’Accompagnement Scolaire PersOnnalisé).

Destiné aux 7-11 ans ayant des difficultés d’apprentissage, RASPO est la  combinaison d’outils ludo-pédagogiques et d’un robot humanoïde Nao.

Paris, le 18 septembre 2009. Ce projet très innovant vise à offrir au jeune public (7-11 ans) pouvant éprouver des difficultés d’apprentissage (absence de motivation, déficit de l’attention, troubles des fonctions cognitives…), un nouveau mode d’accompagnement scolaire personnalisé.  reposant sur des interactions ludo-pédagogiques avec Nao, un robot humanoïde interactif.

Robot humanoïde conçu, développé et produit en France par Aldebaran Robotics, Nao va proposer à l’enfant d’être son interlocuteur dans des moments d’apprentissage adaptés portant sur les savoirs fondamentaux (lire, compter…). Il sera doté de fonctionnalités adaptées ou développées dans le cadre de ce projet comme la capacité à aller chercher et prendre des objets, l’analyse de la communication non-verbale ou encore la projection de contenu grâce à un projecteur embarqué dans le robot.

A partir d’une analyse diagnostique du niveau de l’enfant et suivant des scénarios pré-définis, l’enfant et le robot vont confronter leurs connaissances, échanger leurs savoirs et ainsi résoudre ensemble des exercices alternant des solutions variées. Cette méthode privilégie un apprentissage actif et permet une analyse fine des erreurs. L’enfant sera supervisé par un adulte prescripteur (enseignant, éducateur, animateur…).

Pour garantir la pertinence scientifique et pédagogique du prototype sur lequel ce projet devra déboucher, le laboratoire de recherche CHART de l’université Paris VIII d’une part et l’association LudoScience d’autre part mettront le savoir de leurs équipes à disposition de ce projet.

« Ce projet marque la reconnaissance du savoir-faire de Paraschool dans le domaine de la conception et la réalisation de dispositifs d’apprentissage innovants et interactifs.  Il va nous permettre d’aller encore plus loin dans l’offre d’accompagnement scolaire que nous proposons aux publics « décrocheurs ». C’est également l’opportunité de « matérialiser » cette offre sous les traits d’un robot humanoïde particulièrement attractif, qui peut constituer un bon complément aux apprentissages traditionnels. » déclare Alexandre Amiot,  Directeur général délégué de Paraschool.

«  Nous sommes ravis d’avoir été retenus dans le cadre de ce projet car nous allons confronter Nao à une population que nous n’avons pas encore approchée, celle des enfants et nous sommes convaincus que ce projet va nous permettre d’améliorer encore ses capacités d’interaction homme-machine. Le robot ne remplacera jamais l’enseignant mais permettra surement de palier certaines réticences de jeunes publics. » déclare Bruno Maisonnier, Président Directeur Général d’Aldebaran Robotics.

Pour tout renseignement complémentaire concernant le projet RASPO, contactez :

  • Pour Paraschool (project leader) : Alexandre Amiot au 01 47 83 62 84
  • Pour Aldebaran Robotics :  Bastien Parent au 01 77 37 17 50
  • Pour le CHART : Charles Tijus au 01 49 40 64 79
  • Pour LudoScience : Julian Alvarez au 06 61 35 56 49
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »